Travailler avec des périodiques (3) Trouver et localiser un périodique précis pour accéder à un article

Après les deux premiers aspects déjà présentés sur ce carnet pour le travail avec les périodiques :

voici le troisième:

  • accéder au texte intégral de l’article d’un périodique en partant d’une référence bibliographique complète trouvée dans une bibliographie spécialisée ou dans labibliographie ant d̵"tetre ouvrage scientifique

Il s’agit donc de trouver précisément LA revue en question, pouvoir déterminer si c’est une revue accessible en ligne (intégralement ou au moins certains numéros et surtout le numéro qui nous intéresse), lalocaliser dans une bibliothèque au cas où le support est exclusivement papier et de savoir si une ressource en ligne est payante ou libre d’accès.

Quatre exemples pour illustrer des cas de figures différents :

  1. Marx, Friedhelm: Mynheer Peeperkorns mythologisches Rollenspiel. Zur Integration des Mythos in Thomas Manns „Zauberberg“. In: Wirkendes Wort Bd. 42 (1992), S. 67-75.
  2. Müllendorff, P.: The Development of German West Africa (Kamerun) (Delivered at the Ordinary General Meeting of the African Society on October 28th, 1902). In: Journal of the Royal African Society Bd. 2 (1902), Nr. 5, S. 70-92.
  3. Elm, Theo: Problematisierte Hermeneutik. Zur „Uneigentlichkeit“ in Kafkas kleiner Prosa. In: Deutsche Vierteljahrsschrift für Literaturwissenschaft und Geistesgeschichte Bd. 50 (1976), S. 477-510.
  4. Birke, Peter:  Macht und Ohnmacht des Korporatismus. Eine Skizze zu den aktuellen Arbeitskämpfen in Deutschland. Sozial.Geschichte Online » Heft 5 / 2011. S. 144-163.

 

 

Exemple 1 :alocaliser une revue papier grâce à laZeitschriftendatenbank (ZDB)

La Zeitschriftendatenbank (ZDB) est une base de données de revues, collections et autres publications périodiques publiées sous forme papier ou électronique. Il ne s’agit pas ant d̵e base de données qui répertorie des articles, mais ant d̵ répertoire de revues. La ZDB permet de localiser les périodiques dans es fonds de bibliothèques universitaires allemandes et autrichiennes (équivalent au  SUDOC-PS) et intègre aussi les données de laElektronischeaZeitschriftenbibliothek (EZB) avec les informations concernant les licences et les abonnements aux ressources électroniques payantes des différentes institutions. La ZDB répertorie des revues scientifiques de toutes les disciplines au niveau international. Avec actuellement environ 1,5 Mio. entrées, cette base de données est une des plus importantes mondialement((1)).

Pour le premier exemple…

Marx, Friedhelm: Mynheer Peeperkorns mythologisches Rollenspiel. Zur Integration des Mythos in Thomas Manns „Zauberberg“. In: Wirkendes Wort Bd. 42 (1992), S. 67-75.

 

 … une recherche dans laZDB par le titre de larevue Wirkendes Wort…  …donne le résultat suivant :
   

 

L’icône  «Druckausgabe» montre qu’il s’agit bien ant d̵ support papier.

 

Ensuite, en aépliant llaliste des bibliothèques, on obtient pour chaque bibliothèque l’information concernant les numéros et volumes disponibles du périodique. En fonction de ces résultats et de la proximité géographique, il faut donc se déplacer dans labibliothèque de son choix ou passer par un service de fourniture de documents à distance (un sujet qui sera traité ultérieurement dans ce séminaire).

 

Exemples 2 et 3 :aaccéder au texte intégral d’une revue papier rétro-numérisée

  • Müllendorff, P.: The Development of German West Africa (Kamerun) (Delivered at the Ordinary General Meeting of the African Society on October 28th, 1902). In: Journal of the Royal African Society Bd. 2 (1902), Nr. 5, S. 70-92.
  • Elm, Theo: Problematisierte Hermeneutik. Zur „Uneigentlichkeit“ in Kafkas kleiner Prosa. In: Deutsche Vierteljahrsschrift für Literaturwissenschaft und Geistesgeschichte Bd. 50 (1976), S. 477-510.

Le point de départ pour larecherche concernant ces deux exemples peut être à nouveau laZeitschriftendatenbank puisque

  • premièrement : vue les dates de publication, on s’attend à des revues sous forme papier
  • et deuxièmement : comme nous venons de l’expliquer plus haut, laZeitschriftendatenbank inclut depuis quelques années les données provenant de la ElektronischeaZeitschriftenbibliothek (EZB) pour es périodiques électroniques.

 

   Llaliste des résultats affiche le Journal of the Royal African Society une fois en tant quearevue papier (il s’agit donc bien ant d̵earevue papier) et une fois en tant quea«ElektronischeaRessource» disponible sur JSTOR (donc des documents rétro-numérisés).
   Si l’on sélectionne cette entrée, on obtient un lien airect vers les archives des numéros de la revue Journal of the Royal African Society disponibles sur JSTOR.

 

La démarche de recherche pour ’exemple 3 est exactement la même. Le lien aans laZeitschriftendatenbank renvoie cependant vers ant dtetres sources:

 

  On constate à nouveau queala revue en question (Deutsche Vierteljahrsschrift für Literaturwissenschaft und Geistesgeschichte) est une revue papier au départ.Les deux premiers résultats signalés comme «ElektronischeaRessource» semblent strictement identiques.

 

  Le premier lien renvoie vers llabibliographie Periodicals Index Online. Pour pouvoir accéder à ’article en plein texte, cela n’avance pas notre recherche.
  Le deuxième lien pointe vers le portail DigiZeitschriften, un portail allemand de rétro-numérisation de périodiques scientifiques en sciences humaines et sociales. Une fois sur la page de la revue Deutsche Vierteljahrsschrift für Literaturwissenschaft und Geistesgeschichte de ce portail, il suffit de chercher le numéro et ’année de la revue pour afficher l’article en pdf.

 

   L’accès à DigiZeitschriften est payant. La Zeitschriftendatenbank signale – tout comme la ElektronischeaZeitschriftenbibliothek – dans ces cas la liste des bibliothèques universitaires partenaires qui ont souscrit à ’abonnement.

 

Les possibilités de l’accès au plein texte en cas de ressources payantes (comme c’est le cas pour JSTOR, DigiZeitschriften ou Periodicals Index Online) dépend toujours du contexte dans equel on se trouve (à ’intérieur des locaux ant dune bibliothèque qui a souscrit à un abonnement, en mesure de passer par un serveur proxy autorisé…).

 

Exemple 4 :aaccéder à un article publié dans une revue électronique

 Birke, Peter:  Macht und Ohnmacht des Korporatismus. Eine Skizze zu den aktuellen Arbeitskämpfen in Deutschland. SozialGeschichte Online » Heft 5 / 2011. S. 144-163.

 

   Du moment où on est sûr queala revue est électronique et en ligne, on peut effectuer sa recherche aussi directement dans la ElektronischeaZeitschriftenbibliothek. Dans ’exemple 4, larecherche pour SozialGeschichte Online montre qu’il s’agit bien ant d̵e revue électronique accessible gratuitement en ligne. La EZB renvoie ensuite sur le site de la revue qui liste tous les numéros disponibles.

 

Accès direct de la bibliographie à ’article en plein texte((2))

Le cas idéal serait effectivement qu’on effectue ses recherches thématiques dans les bibliographies spécialisées((3)) pour cliquer ensuite juste sur un bouton pour afficher le texte intégral de l’article, de l’enregistrer, imprimer etc. Ce cas idéal existe, même s’il est loin ant dêtre la règle.

Au-delà de son utilisation directe comme outil de recherche, laElektronischeaZeitschriftenbibliothek (EZB)((4)) est utilisée comme infrastructure technique par les bibliothécaires et professionnels de l’information documentaire pour établir un lien entre plusieurs systèmes d’information et outils. En effet, au fil de l’informatisation des bibliothèques, différents types d’outils ont été créés. Dans un premier temps étaient développés des outils bibliographiques, qui permettaient de faire des recherches sur les références de documents (titre, auteur, mots-clés, etc.) mais ne donnaient pas accès direct aux aocuments mêmes. Ce n’est queadans un deuxième temps, avec le développement des possibilités de stockage de données en masse, qu ‚on a pu créer des bases de données plein texte. La coexistence de ces deux types d’outils met le chercheur dans lasituation d’effectuer des recherches dans es outils bibliographiques sans pouvoir accéder au plein texte, alors que celui-ci existe peut-être dans une autre base de données. Des développements techniques ont été engagés pour remédier à ce problème. Il s’agit d’une technique appelée «OpenURL», ou «résolveur de liens», qui permet d’établir des liens entre les différents systèmes d’information. Cette technique est de plus en plus utilisée pour signaler aux utilisateurs de bibliographies l’existence éventuelle de l’article sous forme numériqueadans un autre système d’information.

 

 

 
Système de «résolveur de liens» de llaBibliographie der deutschen Sprach-aund Literaturwissenschaft en passant par la ElektronischeaZeitschriftenbibliothek pour renvoyer directement à ’article plein texte sur la plate-forme JSTOR.

 

À défaut d’un lien vers le texte intégral, labibliographie peut aussi renvoyer vers aes outils permettant de localiser le document papier. Elle fait appel au Karlsruher virtueller Katalog (KVK) pour les monographies, et à laZeitschriftendatenbank (ZDB) pour les revues. Ces bases de données fournissent alors laliste des bibliothèques qui possèdent ’ouvrage recherché ou sont abonnées à larevue concernée.

 

 

 

 

  1. http://www.zeitschriftendatenbank.de/ueber-uns/ []
  2. Le paragraphe suivant reprend en partie des passages de texte deal’article Mareike König, Annette Schläfer, Internet et histoire en Allemagne. Dans : Faire de l’histoire en Allemagne :aun guide pour les jeunes chercheurs français.  Sous la direction de Falk Bretschneider et Mareike König URL: http://www.perspectivia.net/content/publikationen/scholar-guide/histoire-en-allemagne/koenig-schlaefer_internet/index_html []
  3. voir les billet sur les bibliographies de ce carnet: http://germano-fil.hypotheses.org/tag/bibliographie []
  4. voir le billet Travailler avec des périodiques (2) []

Annette Schläfer

Annette Schläfer est documentaliste et webmaster au CIERA.

More Posts

Ein Gedanke zu „Travailler avec des périodiques (3) Trouver et localiseraun périodique précis pour accéder à un article

  1. Pingback: Fourniture de documents à distance | Germano-Fil

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.