Fourniture de documents à distance

Le prêt entre bibliothèques (Fernleihe) pour les livres

Si un document n’est pas disponible dans votre bibliothèque, vous pouvez faire appel au prêt entre bibliothèques (PEB) – Fernleihe – auprès du service dédié de votre bibliothèque. En Allemagne, ce service est payant. Les conditions peuvent varier d’une bibliothèque à l’autre, mais la plupart des bibliothèques se sont mises d’accord pour une règlementation commune la «Leihverkehrsordnung des Leihverkehrs in Deutschland (LVO)».

Il s’agit d’un service pour l’enseignement, la recherche et la formation. On peut donc faire venir un livre scientifique qui n’est pas disponible dans une autre bibliothèque de la même ville et lorsque le livre n’est pas en vente à un prix «modeste».

Sont exclus du prêt entre bibliothèques :

  • les oeuvres rares, anciennes (surtout avant 1800)
  • les documents abimés et en mauvais état de conservation
  • les ouvrages ayant un format hors-norme (trop grand ou très petit)
  • les oeuvres publiées par fascicules
  • les documents classés dans les salles de lecture

 

Pour le prêt entre bibliothèques, on peut distinguer :

  • l’envoi classique d’un document par la poste pour un livre entier ou  une photocopie d’un article,
  • l’envoi par fax (photocopie d’un article),
  • l’envoi par mail d’un article scanné.

 

En Allemagne, l’organisation du prêt entre bibliothèques s’appuie sur la structure des réseaux régionaux de bibliothèques((1)).

 

Etendue géographique des différents réseaux.((2)) 

 

Si le catalogue commun n’est pas déjà doté de cette fonctionnalité, chaque réseau a son portail de prêt entre bibliothèques en ligne qui permet aux utilisateurs des bibliothèques de  commander directement un livre auprès d’une autre bibliothèque via ce service.Voici les liens vers les services de prêt entre bibliothèques en ligne :

BVB : Bibliotheksverbund Bayern
GBV : Gemeinsamer Bibliotheksverbund
HBZ : Nordrhein-Westfälischer Bibliotheksverbund
HEBIS : Hessisches Bibliotheks-Informationssystem
KOBV : Kooperativer Bibliotheksverbund Berlin-Brandenburg
SWB : Südwestdeutscher Bibliotheksverbund

 

Un exemple :

Nous sommes à Berlin et cherchons la partition suivante :

Mayer, Emilie, Sonate, op. 18 for violin and piano, Bryn Mawr, PA, Hildegard Publishing Company, 1998.
   
Dans le catalogue du réseau KOBV : Kooperativer Bibliotheksverbund Berlin-Brandenburg, on choisit KOBV-Fernleihe et on saisit les critères de recherche (auteur, mots du titre). Le portail KOBV permet une recherche dans presque tous les réseaux régionaux… …et pour notre exemple, le portail trouve la partition

  • dans le BVB (à la Bayerische Staatsbibliothek München) et
  • dans le HBZ (à la Hochschule für Musik Detmold).

 

Faire venir un livre d’Allemagne en France

Les conditions du prêt entre bibliothèques à l’échelle internationale varient beaucoup d’une bibliothèque à l’autre. Souvent les bibliothèques font payer à l’utilisateur les frais de port réels. Il est donc recommandé de se renseigner auprès de sa bibliothèque universitaire de rattachement.

Pour faire venir un livre d’Allemagne – si vous êtes en région parisienne -, vous pouvez aussi vous adresser à la bibliothèque de l’Institut historique allemand de Paris.  La bibliothèque de l’IHA commande uniquement des ouvrages non disponibles en France. Les frais d’acheminement seront à votre charge (environ 20 euro pour un livre, 10 euro pour un article) et les ouvrages (hors articles) pourront être consultés sur place uniquement. Les délais du prêt entre bibliothèques international sont longs : comptez entre 4 à 6 semaines !

 

Le prêt entre bibliothèques pour les périodiques

La Zeitschriftendatenbank (ZDB)((3)) propose également un lien vers les services de de fourniture de documents :

   
 Sur la notice d’un périodique, on peut cliquer sur l’option commande («Bestellung») dans le menu à gauche…  … et la ZDB propose des liens vers les différents services de fourniture de documents régionaux et vers le service Subito qui est national.

 

Pay-per-view

Une autre possibilité de se procurer des documents à distance est le pay-per-view. Vous pouvez accéder à un article d’une revue scientifique payante auprès des maisons d’édition qui proposent ce service. Il s’agit de la possibilité de télécharger un article sur le site internet d’une maison d’édition ou d’un portail après avoir payé en ligne par carte bancaire.

 

Pour savoir si une revue est concernée par le pay-per-view, consultez la liste des éditeurs proposant le pay-per-view dans la EZB « Elektronische Zeitschriftenbibliothek »:

http://rzblx1.uni-regensburg.de/ezeit/ppVsearchres.phtml?vid=&lang=de&bibid=AAAAA

 

La EZB renvoie pour chaque titre vers le site Internet des maisons d’édition sur lequel vous devez en général vous inscrire pour payer en ligne le ou les article(s) qui vous intéressent.

 

Un exemple :

Nous sommes à la recherche de l’article suivant :

 Marko Kreutzmann, (2009). Bürokratische Funktionseliten und politische Integration im Deutschen Zollverein (1834–1871). Historische Zeitschrift: Vol. 288, No. 3, pp. 613-645

Première étape : vérifier si la revue est accessible librement en ligne…
 
… ce qui est le cas uniquement pour les années 1859-1896. Or, c’est l’année 2009 qui nous intéresse.

 

Nous apprenons en même temps que certaines années sont accessible via JSTOR, ressource payante, mais disponible dans beaucoup de bibliothèques universitaires. L’année 2009 est cependant encore trop récente. En cliquant sur le titre de la revue (Historische Zeitschrift (2008-) ) dans la liste EZB, on est dirigé directement sur la page de la revue sur le site du Oldenbourg-Verlag pour y sélectionner ensuite le volume et  l’article  en question

 

   

 

Dans la notice descriptive de la EZB, on obtient même une indication concernant le prix de l’article (5 euro pour la Historische Zeitschrift).

Il est indispensable de passer cette étape consistant à vérifier si l’article recherché est disponible via un service pay-per-view de l’éditeur avant d’avoir recours aux services de fourniture de documents mis en place par les bibliothèques universitaires. Pour des raisons juridiques, les bibliothèques n’ont pas le droit de fournir un article par un service de fourniture  qui est par ailleurs en vente via pay-per-view.

Des portails avec services pay-per-view :

Le portail CAIRN offre en plus de l’abonnement campus pour les bibliothèques aussi un service pay-per-view pour les particuliers.

 

GENIOS est un portail pay-per-view pour les articles de presse et pour les informations économiques.
 

 

Services électroniques de fourniture de documents (elektronische Lieferdienste)

L’envoi électronique de documents par email (elektronische Lieferdienste), proposé par Subito par exemple, est plus rapide et plus confortable que l’envoi d’un document par la poste. Subito est doté d’une interface via laquelle l’utilisateur peut effectuer ses commandes lui-même,  sans passer par une bibliothèque. Les articles scannés peuvent être envoyés par email au format pdf, fax ou par la poste.

 

Subito pour les utilisateurs en Allemagne, en Autriche et en Suisse

Subito permet non seulement de commander des articles de revues scientifiques, mais aussi des articles d’ouvrages collectifs  ou des extraits de livres (max. 15% d’un livre) . La livraison coûte entre 5,00 et 6,50 euro pour un article (tarif étudiant) et se fait dans les 72 heures (livraison normale) ou sous 24 heures (livraison rapide).

Un exemple :

Pour le livre :

Hensel, Fanny Mendelssohn, Mendelssohn-Bartholdy, Felix und Weissweiler, Eva (1997): Die Musik will gar nicht rutschen ohne Dich : Briefwechsel 1821 bis 1846, Berlin, Propyläen, 1997.

vous avez pu consulter le sommaire dans le catalogue de la Deutsche Nationalbibliothek. Ainsi, vous constatez que le chapitre «Das italienische Jahr 1839-1840» (pages 313-333) vous intéresse particulièrement.

Avec ces informations bibliographiques très précises, vous pouvez commander une copie scannée via Subito.

 

Une interface de recherche permet d’interroger les fonds des bibliothèques participant au service Subito.
 

 

 

 

   
 Dans la liste des résultats, on choisit une bibliothèque…  … et le type de commande qu’on veut effectuer :

  • envoi du document entier : «Ausleihe»(pour les livres uniquement)
  • envoi d’extraits photocopiés : «Teilkopie»

 

 

 

   
 Pour les commandes de copies, on spécifie l’extrait souhaité…  …et le mode de livraison.

 

 

Subito pour les utilisateurs en France et dans d’autres pays non-germanophones

On aurait donc tendance à dire qu’un tel service électronique est idéal pour des étudiants et chercheurs travaillant en France qui souhaitent accéder à des documents localisés en Allemagne. Ces services sont néanmoins limités par les droits d’auteurs en vigueur en Allemagne et les réglementations subissent de fréquents changements. Après une suspension assez longue pour des problèmes de droits, Subito livre à nouveau des articles et extraits de livres  au format pdf à des utilisateurs habitant en Allemagne et de façon plus restreinte des articles de revues sous contrat avec Subito aux utilisateurs à l’étranger.

Un utilisateur dans un pays non-germanophone peut créer un compte Subito dans la catégorie «subito direct customer service – International» :

http://www.subito-doc.de/index.php?pid=KG-SDSI

Une fois enregistré, on reçoit immédiatement un numéro de client et un mot de passe pour se connecter à l’interface de recherche de Subito. Or, le compte ne sera actif pour les commandes de documents que lorsqu’on aura rempli et renvoyé par fax ou courrier postal un formulaire avec les coordonnées de sa carte bancaire (sic!). Il faut donc surtout une bonne dose de confiance ou d’insouciance financière pour pouvoir commander auprès de Subito International …

Ensuite, pour consulter la liste des revues sous contrat avec Subito (et donc accessibles pour les utilisateurs dans les pays non-germanophones), cliquez sur ce lien :

http://www.subito-doc.de/index.php?mod=pb

(Lien à retenir, car cette fonctionnalité de recherche est bien cachée dans l’interface de Subito!)

 

Autres services de fourniture de documents à distance

Deutsche Nationalbibliothek

Le service « Direktversand von Kopien » de la DNB peut être utilisé seulement dans le cas où la DNB est la seule bibliothèque à posséder le document recherché.

http://www.d-nb.de/hilfe/katalog/kopienversand.htm

Zentralinstitut für Kunstgeschichte

http://www.zikg.lrz-muenchen.de/main/biblio/docdel.htm#201003

TibOrder (Université de Hanovre)

http://tiborder.gbv.de/services/

 

Digital Rights Management – Technologie

DRM est une technologie qui permet de limiter et de contrôler l’usage des documents électroniques envoyés par un service de fourniture de documents.

Tous les services de fourniture de documents électroniques n’ont pas recours à cette technologie, mais si jamais le document que vous recevez est crypté DRM,  il suffit d’installer un plugin pour l’application Acrobat Reader, FileOpen WebPublisher,  pour pouvoir lire le document.

 

Pour installer ce plugin :

http://plugin.fileopen.com/all.aspx

 

Pour tester l’installation :

http://plugin.fileopen.com/installcomplete/installcomplete_de.pdf

Contraintes possibles pour les documents DRM : Ces contraintes peuvent varier selon les contrats conclus entre les fournisseurs de documents et les maisons d’éditions :

  • le fichier pdf contient un filigrane numérique
  • le fichier pdf n’est lisible que sur l’ordinateur sur lequel il a été réceptionné
  • le fichier ne peut être imprimé que deux fois
  • le fichier est disponible que pendant 30 jour à compter de la première ouverture
  • le transfert du fichier par mail à une tierce personne n’est pas possible

 

Plus d’informations :

http://www.tib-hannover.de/de/dokumentlieferung/konditionen/drm/

 

 

 

  1. Voir l’article «Bibliothèques en Allemagne : spécificités, collections et structure du système» de Mareike König sur ce blog :  http://germano-fil.hypotheses.org/117 []
  2. Illustration tirée de Wikipedia : http://de.wikipedia.org/wiki/Bibliotheksverbund []
  3. Voir l’article «Travailler avec des périodiques (3) Trouver et localiser un périodique précis pour accéder à un article» sur ce blog :  http://germano-fil.hypotheses.org/1051 []

Annette Schläfer

Annette Schläfer est documentaliste et webmaster au CIERA.

More Posts

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.