Trouver des thèses en Allemagne

Ce billet souhaite donner quelques pistes de recherches aux doctorants français qui travaillent sur l’Allemagne ou sur une thématique en lien avec l’Allemagne en sciences humaines et sociales. Une étape importante dans le processus pour établir sa bibliographie est de repérer les thèses qui ont déjà été réalisées en lien avec sa propre thématique de recherche. Ensuite, une fois les informations bibliographiques d’une thèse soutenue en Allemagne repérées, se pose la question de savoir comment accéder au document. Y-a-t-il une version texte intégral en ligne ? Si non, dans quelle bibliothèque se trouve la version papier ? Puis en matière de veille : y-a-t-il d’autres doctorants qui travaillent actuellement sur des thématiques similaires ?

Comment accéder aux thèses soutenues en Allemagne ?

Collections de thèses dans les bibliothèques allemandes et outils de recherche

Même si le cadre juridique d’une thèse en Allemagne est fixé par chaque UFR des universités, la « Promotionsordnung der Fakultät », de façon décentralisée donc, ces documents ont tous en commun un paragraphe sur l’obligation de publication de la thèse qui est, en Allemagne, partie intégrante de la procédure du doctorat. Le titre de docteur n’est décerné définitivement qu’après publication de la thèse.

  • Publication sous forme de monographie dans une maison d’édition
  • Publication sous forme de revue
  • Publication en auto-édition avec un nombre minimum d’exemplaires
  • Publication sous forme de microfiches
  • Publication sous forme électronique sur Internet

La bibliothèque universitaire de l’institution de rattachement reçoit dans le cadre de cette publication de la thèse obligatoirement plusieurs exemplaires (Pflichtexemplare).

Lorsque l’on cherche à consulter une thèse dont on a toutes les informations bibliographiques, on peut donc partir du principe que la bibliothèque universitaire où la thèse a été soutenue est en possession du document.

Les thèses soutenues de 1945 à nos jours

La Deutsche Nationalbibliothek reçoit depuis 1945 de la part des bibliothèques universitaires de manière exhaustive les thèses soutenues en Allemagne pour pouvoir établir la bibliographie nationale. En effet, cette publication en plusieurs séries comporte aussi la collection des thèses et habilitations soutenues en Allemagne ainsi que les thèses en langue allemande soutenues à l’étranger dans la série H « Hochschulschriften »((1)).

Comme la Deutsche Nationalbibliothek – de par l’histoire de l’Allemagne –  est toujours basée sur deux sièges, un à Francfort/Main et un à Leipzig((2)), chaque thèse allemande devrait être consultable à au moins deux, voire trois, endroits : la ville de soutenance de la thèse, Francfort/Main et Leipzig.

Le catalogue de la bibliothèque nationale peut donc être utilisé aussi bien comme outil de recherche ciblée (lorsqu’on dispose des informations bibliographiques détaillées d’une thèse) que comme outil pour une recherche thématique sur un sujet donné (voir plus bas : Effectuer une recherche thématique pour trouver des thèses sur un sujet donné).

Les thèses soutenues de 1885-1945

Le prédécesseur de la série H « Hochschulschriften » était le « Jahresverzeichnis der Hochschulschriften » créé et actualisé par la Königliche Bibliothek Berlin (qui s’appelait ensuite Preussische Staatsbibliothek). Dans le cadre de cette mission, la bibliothèque recevait à partir de 1885 un exemplaire de chaque thèse soutenue en dépôt légal. De ce fait, le fonds de l’actuelle Staatsbibliothek Preussischer Kulturbesitz est particulièrement riche et quasi exhaustif en ce qui concèrne les thèses soutenues entre 1885 et 1936. En 1936 la rédaction du « Jahresverzeichnis der Hochschulschriften » fut confiée à la Deutsche Bücherei à Leipzig, la bibliothèque nationale de l’époque((3)).

Toutes les thèses de cette époque sont répertoriées dans le catalogue de la Staatsbibliothek Preussischer Kulturbesitz (Stabikat : http://stabikat.de/).

Le catalogue « Alte Realkatalog (ARK) », un catalogue analytique thématique, entretenu du 18e siècle jusqu’à 1955 et actuellement en cours de numérisation peut servir comme outil de recherche thématique. Des recherches par disciplines sont d’ores et déjà possibles pour les thèses en sciences politiques / économie et pour le droit (http://staatsbibliothek-berlin.de/sammlungen/galerie/a-z/universitaetsschriften/).

Sinon, ces « Jahresverzeichnisse der Hochschulschriften » sont toujours consultables sous forme papier en deux séries :

De 1936 à 1969

Jahresverzeichnis der deutschen Hochschulschriften : Zusammenfassung der in d. „Deutschen Nationalbibliographie“ erschienenen Titel von Dissertationen, Hab.-Schriften, Rektoratsreden u. sonstigen akad. Veröff. / bearb. von d. Deutschen Bücherei. – Leipzig : Börsenverein d. Deutschen Buchhändler. 52.1936(1937) – 85.1969(1972/78)

ISSN : 0075-2940

 

et entre 1971 et 1990 intitulés :

Jahresverzeichnis der Hochschulschriften der DDR, der BRD und Westberlins / bearb. von d. Deutschen Bücherei. – Leipzig : Bibliographisches Institut   86.1970(1974/79) – 87.1971(1973/74); 89.1973(1975/76); 93.1977(1980) – 103.1987(1990); damit Ersch. eingest.

ISSN : 0323-455x

De plus – comme nous montre une recherche dans le Datenbank Infosystem DBIS – il existe un CD-Rom qui regroupe les données concernant les thèses soutenues entre 1945 et 1997.

 

Les thèses 16e siècle – 19e siècle

Pour remonter encore plus loin dans le temps dans sa recherche de thèses allemandes, on peut se référer à l’ouvrage suivant qui recense les thèses soutenues du 16e jusqu’au 19e siècle :

Mundt Hermann, Biobibliographisches Verzeichnis von Universitäts- u. Hochschuldrucken (Dissertationen) vom Ausgang d. 16. bis Ende d. 19. Jh. Aalst-Schouten-Kühn, Carlsohn, 720 p.

 

Autres répertoires spécialisés

Datenbank-Infosystem (DBIS) pour les bases de données et outils de recherche en ligne

Selon les disciplines, thématiques de recherches ou aires géographiques, il existe d’autres répertoires et bibliographies spécialisées qui comportent des thèses et travaux d’habilitation. On peut interroger le DBIS, le Datenbank Infosystem, déjà mentionné et présenté sur ce blog, pour parcourir la liste de ces répertoires.((4))

 

 dbis_dissverzeichnis

 

Schlagwortsuche « Hochschulschriftenverzeichnis » pour trouver d’autres répertoires de thèses sous format papier

Pour compléter une recherche de thèses plus anciennes, on peut aussi se référer à des répertoires spécialisés sous format papier. Une recherche dans le catalogue de la Deutsche Nationalbibliothek avec le mot clé (Schlagwort) « Hochschulschriftenverzeichnis » (sw=Hochschulschriftenverzeichnis) affiche une liste de ces bibliographies spécialisées – toutes disciplines confondues.

 

Effectuer une recherche thématique pour trouver des thèses sur un sujet donné

Puisque le catalogue de la bibliothèque nationale recense toutes les thèses depuis au moins 1945, on peut se pencher plus précisément sur le catalogue de la DNB pour effectuer une recherche thématique afin de trouver des thèses sur un sujet donné.((5))

Restreindre la recherche aux thèses

Dans la recherche avancée (« Erweiterte Suche »), on peut restreindre les résultats de la recherche aux thèses en choisissant comme critère de recherche « Hochschulschriftenvermerk » et en tapant « diss ? » comme critère((6)).
Une autre façon de cibler les écrits universitaires est de sélectionner la série H de la Deutsche Nationalbibliographie dans la même interface de recherche avancée. Or, cette série H dans le catalogue de recherche de la DNB ne remonte que jusqu’aux travaux soutenus depuis 1972. Les thèses antérieures à 1972 ne sont recherchables qu’en passant par le critère Hochschulschriftenvermerk = diss ?.

On constatera aussi qu’à chaque recherche dans le catalogue de la DNB, la liste des résultats est dotée d’un filtre dans la colonne à droite de l’écran. La liste peut être filtrée par les critères suivants :

  • le support du document
  • le site de la DNB (Leipzig et Francfort)
  • les collections (dont les « Hochschulschriften »)

Ce filtrage par Hochschulschriften cible – tout comme la série H –  non seulement les thèses mais aussi les habilitations et autres travaux universitaires (Festschriften, etc.).

 

La recherche thématique peut ensuite s’appuyer sur quatre éléments :

  • Les mots du titre (Stichwörter)
  • Les mots clés (Schlagwörter)
  • Les tables de matières (Inhaltsverzeichnisse)
  • La classification (Sachgruppen)

Stichwörter, Schlagwörter, Inhaltsverzeichnisse((7))

En effectuant une recherche sur le critère « Alle Begriffe », on interroge simultanément «Stichwörter» (les mots du titre), «Schlagwörter» (les mots clés), «Inhaltsverzeichnissetitre» (les tables de matières).

Pour différencier :

«Stichwort» / mot du titre

Une recherche s’appuyant sur un mot du titre a l’avantage de tenir compte de l’ensemble du fonds de la DNB puisque chaque document dans le catalogue a obligatoirement un titre. Une recherche qui porte seulement sur les mots du titre n’est pas complète puisque le titre d’un ouvrage ne peut pas exprimer toutes les facettes et aspects d’un sujet de recherche.

 

«Schlagwort» / mot clé

Il s’agit d’un mot sujet ajouté intellectuellement par un/e bibliothécaire aux méta-données des notices bibliographiques dans le catalogue de la DNB. On peut donc trouver par cette recherche des documents qui ne comportent pas forcément le mot clé recherché dans le titre.

 

 

 dnb_schlagwort
 Une thèse sur le thème de la «Sprachkritik» repérée dans le catalogue de la DNB grâce aux mots clés.

 

Or, une recherche par mots clés ne donne pas accès aux documents antérieurs à 1970 de la DNB, car l’attribution de mots clés s’est mise en place seulement dans les années 1970. La normalisation et harmonisation du vocabulaire utilisé pour l’attribution des mots clés s’est faite à partir de 1986 avec la mise en place de la «Schlagwortnormdatei».

 dnb_vorurteil  dnb_vorurteil_trunkiert
 Ne pas oublier que l’allemand est une langue qui se décline et qu’il faut travailler avec les troncatures dans la recherche de mots du titre.

 

«Inhaltsverzeichnisse» / tables de matière

Les sommaires scannés se trouvent dans les notices bibliographiques de la DNB systématiquement à partir de 2008. Par ailleurs, la DNB poursuit aussi un projet d’enrichissement des métadonnées en ajoutant des sommaires d’ouvrages aux notices antérieures, plus spécifiquement les premières années de la DNB (1913-1922) et à partir des années 1980((8))

 

 dnb_inhaltsverzeichnis  dnb_inhaltsverzeichnis_jelinek
 Grâce aux sommaires scannés, on repère dans cet exemple de recherche une thèse qui consacre un chapitre entier à Elfriede Jelinek, mais ni le titre de la thèse ni les mots clés accordés à l’ouvrage par les bibliothécaires mentionnent l’écrivaine.

 

 

Sachgruppen

Une recherche thématique plus large, voire disciplinaire s’effectue à l’aide de la classification (Sachgruppen), disponible pour les ouvrages postérieurs à 1971.((9))

Depuis 2004, la DNB a adopté la classification décimale de Dewey (CDD) pour attribuer aux ouvrages une classe thématique.

Les systèmes de classification sont détaillés selon la période et la bibliothèque (Francfort et Leipzig) dans les deux documents pdf suivants (sachant que les deux bibliothèques ont adopté la DDC-Sachgruppen à partir de l’année de publication 2004) :

Pour rechercher les thèses en littérature allemande publiées en 2012 :

 dnb_classification
 DDC-Notation 830 et Hochschulschriftenvermerk diss?

 

Portails et moteurs de recherche((10))

Elargir sa recherche à l’échelle européenne

Dart-Europe

http://www.dart-europe.eu

Un portail assez récent réunit des bibliothèques de recherche en un groupe de travail pour promouvoir les thèses européennes publiées en ligne en accès libre ainsi que pour fournir un accès unique aux thèses dans les différents pays partenaires.

 

Le portail permet la recherche ciblée dans les métadonnées des thèses (titre, auteur, mots clés et résumé). Il s’agit d’un méta-moteur de recherche qui relaye la recherche aux différents serveurs des institutions avec tous les avantages et inconvénients : à savoir une interrogation très large sur un très grand nombre de données, mais des données hétérogènes, puisque certaines ne sont pas traduites.

Pour l’Allemagne, c’est le projet « Dissonline »((11)) désormais sous la responsabilité de la bibliothèque nationale et qui rassemble à ce jour 120.000 thèses en ligne (toutes disciplines confondues, y compris les sciences exactes) qui est intégré dans ce portail européen.

 

Exemple de recherche dans le moteur de recherche du portail dart :

 dart_portal

 

La liste des résultats est facilement filtrable par

  • Pays
  • année
  • Université
  • Langue

Elargir sa recherche à l’échelle internationale

BASE Search (Bielefeld Academic Search Engine)

http://www.base-search.net

Le moteur de recherche scientifique BASE Search qui interroge – entre autres ressources qui peuvent être à accès restreint – un très grand nombre de serveurs d’archives en libre accès internationaux (tous types de publications confondus) permet aussi d’effectuer une recherche ciblée sur les thèses en passant par la recherche avancée (« erweiterte Suche ») :

 base_portal_suche
 BASE : Recherche avancée – restreindre la recherche aux thèses
 base_portal
 BASE : Liste de résultats

Thèses en cours

Malheureusement, il n’existe pas de fichier central des thèses en Allemagne pour repérer les thèses en cours. Dans quelques disciplines, on peut consulter des répertoires disciplinaires mais qui sont basés sur le principe du volontariat et ne sont donc pas forcément exhaustifs :

  • Histoire de l’art

http://www.zikg.eu/arttheses/index.htm

  • Histoire

http://www.oldenbourg.de/verlag/ahf/

http://www.historikerverband.de/nachwuchs/promotio.html

  • Mediävistik

http://www.mediaevum.de/forsch_einzel.htm

  • Musique / musicologie

http://www.dissertationsmeldestelle.de/

  1. http://www.dnb.de/DE/Service/DigitaleDienste/DNBBibliografie/dnbbibliografie_node.html []
  2. Voir  « La Bibliothèque nationale allemande » de Mareike König pour les particularités de la DNB http://germano-fil.hypotheses.org/127 []
  3. http://staatsbibliothek-berlin.de/sammlungen/galerie/a-z/universitaetsschriften/ []
  4. http://germano-fil.hypotheses.org/1165 []
  5. voir aussi le document proposé par la DNB : http://www.dnb.de/SharedDocs/Downloads/DE/DNB/netzpub/anleitungSucheDissertationen.pdf?__blob=publicationFile []
  6. Le point d’interrogation sert comme troncature. []
  7. Pour la recherche avancée avec les mots clés voir : König Mareike, « Rechercher dans les catalogues de bibliothèques allemandes », http://germano-fil.hypotheses.org/147 []
  8. http://www.dnb.de/DE/Service/DigitaleDienste/Kataloganreicherung/kataloganreicherung_node.html []
  9. http://www.dnb.de/DE/Header/Hilfe/kataloghilfe.html#sachgruppen []
  10. Voir aussi Klaus Graf, « Elektronische Dissertationen finden »,  Archivalia, http://archiv.twoday.net/stories/342794067/ []
  11. http://www.dnb.de/DE/Wir/Kooperation/dissonline/dissonline_node.html []

Annette Schläfer

Annette Schläfer est documentaliste et webmaster au CIERA.

More Posts

6 Gedanken zu „Trouver des thèses en Allemagne

  1. Hello, I am a researcher in the hydraulic field. I am enrolled in the second year of master „sustainable water resources management“. I ma looking for an opportunity to pursue my doctoral study in Germany and a list of university. looking forward for a prompt response.

  2. je voudrais bien avoir des donnees concernant les theses sur la linguistique et la litterature arabes merci bcp

    • Bonjour,
      pour trouver des thèses sur la linguistique et la littérature arabes, vous pouvez consulter les catalogues et outils de recherche mentionnés dans ce billet. Les mots-clés (Schlagwörter) en question sont „Arabisch“, „Arabien“, „Araber“, „Literatur“ et „Linguistik“. Pour la Deutsche Nationalbibliothek par exemple, vous pouvez effectuer cette requête :
      http://www.dnb.de

      Dans les moteurs de recherche
      http://www.dart-europe.eu
      http://www.base-search.net/

      vous allez trouver plus de résultats internationaux (c.a.d. en d’autres langues que l’allemand), mais pour cela, il faut multiplier les requêtes et interroger les outils en plusieurs langues puisqu’il ne s’agit pas d’une base de données homogène.

      Quelques exemples de requêtes :
      en français

      en allemand

      en anglais

      En espérant que ces quelques pistes de recherche vous seront utiles.
      Bien cordialement

  3. Pingback: Lettre du Ciera, octobre 2013 | Pacte

  4. Pingback: La Lettre d’information du CIERA | Pacte

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.