La médiathèque des documents de la „Stasi“, la police secrète de l’Allemagne de l’Est

Stasi Mediathek_Startseitepar Yasmine Georges

Pendant l’existence de la République démocratique allemande (RDA) le Parti socialiste unifié d’Allemagne disposait d’un instrument de répression très puissant : le Ministère de la Sécurité d’État (Stasi). La « Stasi Mediathek », un projet de la Bundesbehörde für die Stasi-Unterlagen (BStU) offre un aperçu du travail de cette police secrète.

La médiathèque contient des documents papier, des photographies, des vidéos et des enregistrements. Ils représentent une partie des fonds de la BStU. Pour une recherche complète dans le fonds d’archives il faut utiliser les instruments de recherche spécialisés (les inventaires de la BStU se trouvent ici).

La Stasi réussit à détruire une grande partie de ses documents avant la chute de la RDA. Afin de préserver ce qui reste, le « Stasi-Unterlagen-Gesetz », la loi concernant les documents de la Stasi, fut  votée en 1991. Malgré la destruction de documents le fonds d´archives est toujours énorme :

  • 111 mètres linaires
  • 41 millions de fiches bristol
  • 1,7 million d’images
  • 820 vidéos
  • 3000 enregistrements audio
  • 46 dossiers complets de la Stasi

Pour rechercher des documents dans la médiathèque, il est possible d’effectuer une recherche sémantique en plein texte en utilisant des mots-clés. Le site web propose aussi  une recherche chronologique à l´aide d´une frise couvrant les années 1949 – 1991, la période d’existence de la Stasi. La frise permet de sélectionner une année ou une période pour commencer la recherche. Les résultats pour  la période sélectionnée sont ensuite affichés dans l´ordre choisi. Il est possible de trier les résultats par pertinence, par date montante ou descendante ou par type de document. Le tri permet aussi de filtrer les documents selon le thème : les personnes, les organisations, les lieux ou les événements. Enfin, la catégorie « histoires et collections » met en relation les événements historiques et des questions de société ou des sujets d´intérêt général (voir par exemple le dossier documentaire « La Stasi et la RAF »)

Présentation des documents

Les documents sont présentés de manière homogène. Sur le côté gauche se trouve une barre de navigation. Elle contient l’option « info »qui permet d´obtenir des informations sur le contexte historique du document et des métadonnées. Au-dessous se trouve une transcription du document original. Pour les documents audio et vidéo on trouve aussi une transcription  de la bande-son.  Un texte descriptif remplace la transcription pour les images fixes.

Les termes techniques du langage de la Stasi sont souvent utilisés en abréviation. Dans les transcriptions et les textes du site, ils sont soulignés de manière hachurée. En guidant la souris d’ordinateur sur les mots, on peut les voir écrits en toutes lettres.

Si l’en n’a pas de sujet concret de recherche on peut aussi commencer par naviguer dans les  dossiers documentaires  accessibles depuis la page d’accueil du site qui explorent des sujets d’intérêt général, souvent des questions d´actualité, comme par exemple le dossier «Olympia 1972» publié à l’occasion des Jeux olympiques 2016.

L´ impression des documents est autorisée pour un usage non-commercial, leur téléchargement n´est en revanche pas possible. La source doit être clairement indiquée.

La « Stasi Mediathek » est toujours en cours de développement. Lors de sa mise en ligne en janvier 2015, elle comptait 2.500 pages de documents papier, 250 images fixes, 6 heures d’enregistrements audio et 15 heures de vidéo. La tendance est à la hausse.


Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.