Les revues littéraires et scientifiques des Lumières – la collection des revues de la bibliothèque numérique de l’Université de Bielefeld

Illustration de Briefe die neueste Literatur betreffend Issue d’un projet initié en 2000 avec le soutien de la DFG, la bibliothèque numérique « Zeitschriften der Aufklärung » permet la consultation de plus de 160 revues scientifiques et littéraires en langue allemande paraissant entre 1750 et 1815. On trouve parmi elles aussi bien des titres célèbres comme Briefe die neueste Literatur betreffend que des publications moins connues ou des revues spécialisées, par exemple pour des médecins ou des juristes. 31 nouveaux titres sont en cours de numérisation, qui doit s’achever en 2013. L’objectif du projet est de rendre accessible la totalité des grandes revues, dans lesquelles circulaient les idées des Lumières, mais aussi du classicisme et du romantisme en Allemagne. Une liste des revues numérisées ou en cours de numérisation peut être consultée ici.

Les revues sont reproduites en mode image, mais on peut effectuer une recherche sur les titres ou l’indexation des articles. Le formulaire de recherche accessible depuis la page d’accueil permet d’effectuer une recherche d’articles par mots-clés, par nom d’auteur ou par mots du titre dans l’ensemble des revues. Il est possible de restreindre la recherche à certains titres ou à une seule année. On peut également feuilleter les revues à partir de leurs sommaires, qui donnent également accès aux articles numérisés.

Le projet est piloté par l’Université de Bielefeld en collaboration avec Olmert Verlag AG et l’Académie des Sciences de Göttingen qui a élaboré L’index des revues germanophones 1750-1815, à la base du projet de numérisation.


Kaja Antonowicz

Kaja Antonowicz ist Dokumentalistin. Sie arbeitet in der Bibliothek des Deutschen Historischen Instituts in Paris.

More Posts

3 Gedanken zu „Les revues littéraires et scientifiques des Lumières – la collection des revues de la bibliothèque numérique de l’Université de Bielefeld

  1. Pingback: Das DHIP und Open Access – ein Überblick zur Open Access Woche #oaweek13 | Digital Humanities am DHIP

  2. Pingback: L’Institut historique allemand Paris et l’accès ouvert #oaweek13 | Digital Humanities à l'IHA

  3. Pingback: Périodiques savants des Lumières – la base de données des « éphémérides » du XVIIIe siècle de l’Academie des sciences de Göttingen | Germano-Fil

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.