Un séjour de recherche au Schwules Museum : allier l’engagement bénévole à la recherche

par Sophie Lespiaux

Fondé en 1985 à Berlin-Ouest par quatre historiens et militants issus du mouvement gai des années 1970, le Schwules Museum est une institution réunissant un musée, des archives/bibliothèque et une revue scientifique sur l’histoire gaie, intitulée Zeitschrift für schwule Geschichte, longtemps consacrée presque exclusivement à l’histoire et à la culture des hommes gais alors qu’elle était implantée depuis 1991 dans le quartier de Kreuzberg, à Mehringdamm 61. Schwul signifie en effet « gai, pédé », en allemand. À partir de la fin des années 2000, le Schwules Museum a commencé à s’ouvrir aux lesbiennes, aux personnes trans et queer. Depuis un déménagement en 2013 dans de vastes locaux situés sur la Lützowstraße 73, dans le quartier de Tiergarten, le Schwules Museum poursuit son processus de transformation en une plate-forme représentante de l’ensemble de la communauté LGBTQI*.

Weiterlesen

Un séjour de recherche à la Leibniz-Forschungsstelle Münster en temps de COVID-19

par Takuya Hayashi

Dans le cadre de ma thèse à l’Université Paris 1, j’ai mené d’octobre 2019 à mai 2020 un séjour de recherche à la Leibniz-Forschungsstelle Münster. Ce centre d’études s’occupe de l’édition académique et de la recherche des écrits philosophiques et de la correspondance de Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716). La bibliothèque du centre d’études contient un fonds important de sources ainsi que de littérature secondaire internationale portant principalement sur le philosophe allemand. Voici un bref témoignage de la façon dont j’ai pu accéder aux ressources en temps de confinement ainsi que quelques liens vers d’utiles outils pour étudier le philosophe Leibniz.

Weiterlesen

Un séjour de recherche aux Archives Adorno de Berlin en temps de COVID-19

par Aurélia Peyrical

Ancienne de l’ENS, agrégée de philosophie, doctorante à l’université Paris-Nanterre

Dans le cadre de la thèse de doctorat que je prépare sous la direction du Pr. Emmanuel Renault depuis septembre 2016, en tant que doctorante contractuelle chargée de cours, le CIERA m’a offert une bourse de deux mois (mars-avril 2020) afin de compléter par un travail de terrain le premier chapitre de ma thèse. Cette bourse devait me permettre d’effectuer dans de bonnes conditions un séjour de recherche aux Archives T.W. Adorno de Berlin. L’urgence sanitaire décrétée dès la mi-mars, en France puis en Allemagne, a touché ce projet de plein fouet. Grâce à la solidarité de mes proches, j’ai pu prolonger mon séjour, et je réside encore à Berlin actuellement. Malgré toute leur bienveillance et leur soutien à distance, l’ensemble des personnes et institutions qui encadrent mon travail se sont montrées malheureusement impuissantes face aux fermetures des lieux me donnant accès à un milieu de travail stimulant.

Weiterlesen

Suggestion du jeudi: Les manuels scolaires de la bibliothèque numérique de l’Institut Georg Eckert

L’Institut Georg Eckert (Georg-Eckert-Institut – Leibniz-Institut für internationale Schulbuchforschung, GEI) est un centre de recherche interdisciplinaire spécialisé dans l’étude des manuels scolaires et d’autres médias éducatifs. Créé en 1975, il possède aujourd’hui un fonds important de 180.000 manuels scolaires en provenance de 175 pays. Pour les éditeurs allemands, la collection est presque exhaustive. Elle fait l’objet d’une campagne de numérisation lancée dès 2009 qui a pour but de rassembler dans une seule bibliothèque numérique (GEI-Digital – Die digitale Schulbuch-Bibliothek) l’ensemble des manuels scolaires allemands encore existant, du 17e siècle jusqu’à 1945. Weiterlesen

Suggestion du jeudi: Digitales Deutsches Frauenarchiv

Le blog du portail Digitales Deutsches Frauenarchiv a marqué la fin du mois d’avril, qui annonçait en Allemagne le début du déconfinement, avec l’article Systemrelevant – aber selten anerkannt (Essentiel pour le système – mais rarement reconnu). L’article, rédigé et illustré par l’historienne et journaliste Birgit Kiupel (voir son portrait sur le portail ici), part d’une perspective historique, à savoir l’évaluation de la valeur du travail des femmes depuis le 18e siècle, pour aboutir aux constats sociologiques et politiques d’une actualité brûlante, comme la question des métiers essentiels pour la société, mais ayant de la peine à faire reconnaître leur valeur. Ces métiers, exercés souvent par les femmes, sont encore en première ligne lors de l’actuelle épidémie du Covid-19, comme le rappelle l’article, mais ils risquent fort de retourner à l’oubli dès le retour à la normale. Cette contribution peut donner une idée de l’apport du portail Digitales Deutsches Frauenarchiv, mis en ligne en septembre 2018 (avec, déjà à l’époque, 8.000 documents numérisés consacrés à l’histoire des mouvements féministes) et institutionnalisé en 2020 à travers un soutien financier régulier du gouvernement fédéral allemand. Ce financement contribuera certainement au développement du portail, qui est chapeauté par i.d.a.- Dachverband, un groupement de 40 bibliothèques et archives européennes de langue allemande liées à l’histoire des femmes, du féminisme et de l’homosexualité féminine. Weiterlesen

Suggestion de jeudi : La paléographie allemande des XIXe et XXe siècles

par Hanna Losfeld

La connaissance de la paléographie allemande est une condition préalable pour comprendre, analyser et interpréter les sources historiques en langue allemande. Pour les historiens francophones, les généalogistes, les étudiants et tous ceux qui y sont intéressés, il y a toutefois très peu d’explications et d’aides en français pour apprendre les écritures allemandes. Benoit Vaillot, doctorant en histoire d‘European University Institute (Florence, Italie) et d‘EHESS (Paris, France), consacre son blog « Paléographie allemande des XIXe et XXe siècles » à rendre la lecture et la transcription des manuscrits allemands accessibles aux chercheurs et chercheuses français.

Weiterlesen

Suggestion de jeudi: Lost-Art, la base de données pour les pillages nazis et l’art pillé

par Isabelle Christiani

Base de données Lost Art, la site Internet

Après la découverte du « Schwabinger Kunstfund », en 2013 et l’affaire de la collection d’art de Hildebrand Gurlitt et de son fils Cornelius Gurlitt, un large public a pris conscience, dans le monde entier, du problème de l’art pillé par les nazis. Mais déjà en avril 2000, la base de données « Lost-Art » avait été mise en ligne par le « Deutsches Zentrum Kulturgutverluste », le Centre allemand pour la perte des biens culturels à Magdebourg. « Lost-Art » est le produit de la Déclaration commune des Länder en 1999, laquelle prévoyait l’établissement d’une liste de recherche et d’annonce publique conformément aux Principes de Washington de 1998. Voir la Déclaration commune ici.

Weiterlesen

Suggestion de jeudi: Mapire, der historische Online-Atlas

par Malte Wulf

Die Homepage von Mapire

Le portail Mapire, accessible en ligne gratuitement depuis 2014, constitue un projet de l’entreprise hongroise Arcanum Adatbázis Kft en coopération avec les Archives d’Etat d’Autriche, de Hongrie et de Croatie ainsi qu’avec d’autres archives cantonales et communales hongroises et croates.

L’initiative s’est fixée pour objectif la représentation géo-référencée de toute l’Europe à partir des cartes historiques numérisées : contrairement à d’autres projets de numérisation, les cartes publiées sur Mapire peuvent être utilisées de la même manière que des cartes récentes, puisque la position du curseur sur la carte en fonction de la longitude et de la latitude est affichée. Cela vous permet, grâce à la fonct de recherche, de localiser précisément des lieux et des rues historiques, voire des lieux non-existants au moment de la création de la carte. En fait, l’usager se servira de Mapire comme il se servirait de Google Maps en faisant défiler la carte à travers les frontières nationales. Il est possible de zoomer, mais dans ce cas la qualité de la représentation diminuera.

Weiterlesen

zotero Schulung 11/12/2018

 

Übung 1

  • Im Zotero style Repository blättern : https://www.zotero.org/styles
  • Stil DIN 1505-2 finden und installieren
  • Die Angaben, die in diesem Stil verwendet werden in der Eingabemaske finden.

Übung 2

Übung 3

Übung 4

Übung 5

  • Suchen

Übung 6

  • Sammlungen und Erweiterte Suche speichern

Übung 7

  • Tags

Übung 8

  • Gruppen

Übung 9

Suggestion du jeudi: Le guide électronique du Service International de Recherches (Internationaler Tracing Service/ ITS)

Le Service International de Recherches/International Tracing Service (ITS), établi depuis 1946 (1948 sous son nom actuel) à Arolsen en Hesse, vient de mettre en ligne un guide électronique des différents types des documents conservés dans ses archives. Ces ressources – près de 30 millions de documents individuels – constituent l’un des plus importants fonds concernant les victimes civiles du régime national-socialiste. Depuis 2013 ce fonds fait partie du patrimoine documentaire mondial de l’UNESCO „Mémoire du monde“. Sa fonction première est de permettre de retracer les destins des victimes du nazisme afin de fournir des informations aux proches, qui peuvent s´adresser à l´ITS à travers son site (voir ici et ici). Le fonds sert toutefois de plus en plus à des recherches individuelles, à la fois des recherches des descendants des victimes et celles des historiens (les archives de l’ITS on été ouvertes à la recherche historique en 2006). Le fonctionnement de l´ITS, longtemps supervisé par une Commission Internationale composée des représentants de 11 pays et dirigé par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR), est assuré depuis 1990 exclusivement par l’Allemagne (pour en savoir plus sur l’histoire de l’ITS, cliquer ici). Depuis le retrait du CICR de la direction de l’ITS à la fin de 2012, l’institution a comme partenaire les archives fédérales allemandes. Afin de faciliter des recherches dans ses fonds d’archives, l’ITS mène une politique active de numérisation (voir sa collection numérique) et cherche à développer de nouveaux outils de recherche. Le guide électronique mis à disposition en 2018 détaille ainsi les différents documents permettant de  retracer les destins des victimes et les replace dans leur contexte d’origine. Weiterlesen

GIRAF-IFFD – Groupe interdisciplinaire de recherche Allemagne-France

Le Groupe interdisciplinaire de recherche Allemagne-France/ Interdisziplinäre Forschungsgemeinschaft Frankreich / Deutschland (GIRAF-IFFD) est une association de jeunes chercheurs, doctorants et post-doctorants en littérature, sciences humaines et sociales dont les travaux concernent la France et les pays de langue allemande. L’association GIRAF-IFFD est née de rencontres qui se sont déroulées lors de la première université d’été franco-allemande de doctorants tenue à Berlin en 2002 et a été fondée en février 2003.

Elle s’est donnée pour but de mettre en place un réseau d’informations (administratives, scientifiques, et pratiques), de contribuer à favoriser les échanges scientifiques entre les jeunes chercheurs, et enfin de créer et entretenir un vrai dialogue avec les différentes institutions françaises et allemandes du monde de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Dans une optique interdisciplinaire, des disciplines très variées sont représentées au sein de l’association, les études germaniques (civilisation, littérature, linguistique allemandes), la littérature française, la littérature générale et comparée, l’histoire, la géographie, la philosophie, les sciences politiques, la sociologie, les relations internationales, la communication, la psychologie, le droit ou bien les sciences de l’éducation. Outre des réunions mensuelles dans différentes villes où sont présents les membres de l’association, GIRAF-IFFD organise également tous les deux ans un atelier de recherche interdisciplinaire réunissant une vingtaine de jeunes chercheurs germanophones et francophones.

On trouvera davantage d’informations sur le site internet de ce groupe : http://www.giraf-iffd.eu, ou en écrivant à l’adresse suivante :  contact@giraf-iffd.eu, Twitter : @GIRAF_IFFD.

Enfin un portail pour les thèses en cours en Allemagne ?

Une question souvent posée lors de notre séminaire est : « Quel est l’équivalent de theses.fr en Allemagne ? ». Notre réponse « Il n’y en a pas, désolée » suscite évidemment toujours beaucoup d’étonnement, voire de l’incrédulité.

C’est vrai, c’est une des grandes lacunes dans les instruments de recherche académiques en Allemagne. Un fichier central des thèses en cours répondrait pourtant à un besoin fondamental des jeunes chercheurs. Or, la structure fédérale de l’Allemagne, attribuant aux Länder la souveraineté en matière d’enseignement supérieur et de la recherche peut être un obstacle institutionnel à la centralisation des données sur ce domaine.

Weiterlesen

„Vorwärts“ en ligne : le principal journal de la social-démocratie allemande numérisé par la Friedrich-Ebert-Stiftung

Comme l’a déjà annoncé Klaus Graf dans son blog Archivalia, la Fondation Friedrich Ebert (Friedrich-Ebert-Stiftung) a commencé au début de ce mois à mettre en ligne la version numérique de Vorwärts (En avant), le plus important journal de la social-démocratie allemande paraissant presque sans interruption depuis 1876 jusqu’à aujourd’hui. Le projet prévoit la numérisation du journal jusqu’en 1933, l’année où il fut interdit par Hitler. Les numéros qui sont déjà accessibles donnent un aperçu des années 1918-1933. La mise en ligne de l’ensemble de la collection est en revanche annoncée pour la fin de cette année. La Friedrich-Ebert-Stiftung (FES), la plus ancienne fondation politique en Allemagne, qui est liée au SPD et dont les missions incluent aussi la sauvegarde de la mémoire du mouvement socialiste, a créé pour ce projet un portail dédié accompagné d’un blog. Le portail permet une recherche chronologique dans les numéros du journal ainsi qu’une recherche en plein texte (laquelle ne renvoie toutefois pas à la page exacte, mais au numéro entier, qu’on peut ensuite télécharger ou feuilleter en ligne). Cette nouvelle offre numérique s’ajoute au portail documentaire de la Friedrich-Ebert-Stiftung consacré à l´histoire du mouvement ouvrier, au portail des archives de la social-démocratie de la FES proposant des inventaires et des repères historiques, et à la bibliothèque numérique de la FES. Cette dernière permet de consulter entre autres d’autres périodiques liés au mouvement socialiste, comme la revue social-démocrate Die Neue Zeit (1883-1923) ou la revue mensuelle  Sozialistische Monatshefte (1897-1933). Weiterlesen

Recherche bibliographique en France et en Allemagne

Définir son sujet de recherche

Trouver les outils de recherche adaptés

Nationalbibliografie

Bibliothèques spécialisées

Regionalbibliografie

Fachbibliografie

Artikeldatenbanken

La recherche thématique

Accéder aux documents en ligne localiser les documents

Livres

Articles

Périodiques

Thèses

Comptes rendus de livres et sommaires de livres

Moteurs de recherche

Trouver des archives / sources primaires

Ressources françaises

 

Présentation

Travail doctoral de terrain à Stuttgart, une géographe à la recherche de matériaux : la construction de mon corpus au travers de la ville

par Anaïs Volin

Retour dans la capitale du Land du BW

L’expérience de terrain que j’ai vécue durant l’été 2014-2015, m’a rappelé mon premier terrain de Master 1 géographie alors que je découvrais la fascinante ville de Stuttgart. J’ai en effet commencé mon approche géographique du Land, trop peu connu, du Bade-Wurtemberg (BW) par un travail de master 1 sur la macro-région Danube[1]. La méthode qualitative choisie consistait à mieux comprendre le rôle du Land du BW dans la construction de la macro-région Danube à travers des entretiens semi-directifs menés auprès des acteurs institutionnels. J’ai ainsi étudié un nouveau type de coopération en Europe, les macro-régions, du point de vue du pays en amont du fleuve Danube, élément physique reliant tous les Etats impliqués dans cette macro-région. Je retiens de cette première expérience l’établissement de liens académiques, avec d’une part mon accueil au sein de la faculté de géographie de Tübingen et d’autre part une prise de contact avec des acteurs institutionnels que j’ai rencontrés de nouveau en thèse.

Weiterlesen