Suggestion de jeudi: Mapire, der historische Online-Atlas

par Malte Wulf

Die Homepage von Mapire

Le portail Mapire, accessible en ligne gratuitement depuis 2014, constitue un projet de l’entreprise hongroise Arcanum Adatbázis Kft en coopération avec les Archives d’Etat d’Autriche, de Hongrie et de Croatie ainsi qu’avec d’autres archives cantonales et communales hongroises et croates.

L’initiative s’est fixée pour objectif la représentation géo-référencée de toute l’Europe à partir des cartes historiques numérisées : contrairement à d’autres projets de numérisation, les cartes publiées sur Mapire peuvent être utilisées de la même manière que des cartes récentes, puisque la position du curseur sur la carte en fonction de la longitude et de la latitude est affichée. Cela vous permet, grâce à la fonct de recherche, de localiser précisément des lieux et des rues historiques, voire des lieux non-existants au moment de la création de la carte. En fait, l’usager se servira de Mapire comme il se servirait de Google Maps en faisant défiler la carte à travers les frontières nationales. Il est possible de zoomer, mais dans ce cas la qualité de la représentation diminuera.

Le site web de Mapire est disponible en allemand, en anglais et en hongrois. Il propose principalement une combinaison de plusieurs cartes nationales datant du XIXe siècle mises sur une carte actuelle de l’Europe. Les « zones blanches » non-recouvertes par les cartes historiques restent alors visibles. En plus, on a le choix entre nombreuses cartes supplémentaires réparties en cinq catégories: cartes d’Europe, cartes nationales, cartes communales, cartes thématiques, cadastres. L’onglet „Cartes nationales“ offre, parmi beaucoup d’autres, une carte des alentours de Paris en 1800, des cartes de plusieurs royaumes voire territoires allemands aussi bien que des territoires de la Grande et de la Petite Valachie. Des informations principales comme le titre original, le date de fabrication et parfois l’échelle et le dessinateur font partie de chaque carte.

En outre, la site propose à l’usager quelques applications particulières, dont une représentation parallèle de la carte historique et de l’actuelle, un mode plein écran et une perspective en 3D. Le service le plus intéressant permet de déterminer des distances ou alors des surfaces afin de les faire mesurer. Les cartes ne peuvent pas être téléchargés librement, mais il y a la possibilité d’acheter des cartes choisis, même avec les informations de géo-référencement.

La majorité des cartes date de la période entre la fin du XVIIIe et la fin du XIXe siècles. Il n’y a pas d’outil de recherche pour les cartes mêmes, qu’il faut choisir dans les listes des cinq catégories. Malheureusement, la collection n’est pas complète : on n’y trouvera ni de cartes de l’Irlande ou de la péninsule Ibérique ni de grandes parties de la Scandinavie ou des Balkans ; en plus, la plupart des pays n’est représentée que par une seule carte. Des cartes communales sont proposées exclusivement pour des métropoles comme Amsterdam, Venise ou Moscou (à l’exception de Klausenburg en 1941), mais généralement en plusieurs exemplaires datant de périodes différentes. Le „Franziszeische Kataster“ (cadastre commandé par l’empereur Franz Ier d’Autriche), qui a été ajouté en 2018, constitue la dernière actualisation de la page.

dhiparis

Teamaccount der Redaktion. Forschen – Vermitteln – Qualifizieren: Das DHI Paris ist ein zentraler Akteur international ausgerichteter historischer Forschung im Verbund der Max Weber Stiftung, Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland.

More Posts


Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.