Suggestion de jeudi : La paléographie allemande des XIXe et XXe siècles

par Hanna Losfeld

La connaissance de la paléographie allemande est une condition préalable pour comprendre, analyser et interpréter les sources historiques en langue allemande. Pour les historiens francophones, les généalogistes, les étudiants et tous ceux qui y sont intéressés, il y a toutefois très peu d’explications et d’aides en français pour apprendre les écritures allemandes. Benoit Vaillot, doctorant en histoire d’European University Institute (Florence, Italie) et d’EHESS (Paris, France), consacre son blog « Paléographie allemande des XIXe et XXe siècles » à rendre la lecture et la transcription des manuscrits allemands accessibles aux chercheurs et chercheuses français.

Les lecteurs et lectrices germanophones ou anglophones peuvent aussi bénéficier de l’introduction aux manuscrits allemands, puisque le contenu du blog est proposé en trois langues.

Le blog de Benoit Vaillot se compose de plusieurs sections : La rubrique « outils » contient des tableaux alphabétiques des trois types de polices Fraktur, Kurrent et Sütterlin ainsi qu’une brève introduction à l’histoire des caractères allemands aux XIXe et XXe siècles. On y trouve aussi des articles d’autres auteurs sur ce sujet comme le compte-rendu du livre Initiation à la lecture des écritures manuscrites allemandes médiévales de Elisabeth Clementz publié en 2018. Finalement, le lecteur ou la lectrice du blog peut y trouver des recommandations des articles de presse et d’un cahier d’exercices qui peut servir pour apprendre à écrire le Kurrent.

Les sections « Fraktur », « Kurrent » et « Sütterlin » donnent aux lecteurs et lectrices la possibilité de s’entraîner à la lecture des différents manuscrits à travers des exercices tirés du site Internet « 3 Pilotes – 1 Guerre ». Les transcriptions sont mises à disposition dans les commentaires à des fins de contrôle.

Deux spécificités de ce blog méritent d’être soulignées : d’une part, l’étude détaillée de l’« écriture gothique » et la comparaison très utile des lettres similaires, qui peuvent facilement être confondues pendant la  lecture. D’autre part, des suites bureautiques peuvent être téléchargées pour rédiger soi-même des textes en polices Fraktur, Kurrent et Sütterlin. Cela permet à chacun et chacune de tester différents mots des passages difficiles à déchiffrer et de les comparer avec le texte original. Un très bon outil pour déchiffrer les mots difficiles à lire se trouve également sur le site allemand « Archivführer Kolonialzeit ».

En plus du blog de Benoît Vaillot, il existe un autre site internet exclusivement francophone : Sur le site internet du Goethe-Institut Cameroun on trouve un document didactique en PDF de près de 60 pages rédigé par Uwe Jung. Il introduit d’abord à l’histoire de l’écriture allemande en utilisant de nombreuses images et de courts textes, avant de s’intéresser à l’explication des polices Fraktur et Kurrent. Le document, qui est facile à suivre grâce à sa mise en page, énumère les tableaux alphabétiques pour les deux polices, donne des informations sur les formes des lettres particulières (telles que « s » ou « h ») et sur leur utilisation et fait référence à des caractères spéciaux telles que les abréviations, les voyelles infléchies et les ligatures. En outre, Uwe Jung donne d’autres conseils utiles qui peuvent aider à faciliter la lecture – par exemple l’utilisation des dictionnaires historiques. À la fin, il y a plusieurs petits exercices de lecture de degrés de difficulté variés, de facile à très difficile, chacun accompagné d’une transcription.

 

Autres conseils

Lecture recommandée

  • Kasser-Freytag, Doris : Manuel de paléographie alsacienne. XVIIe-XXe siècles, Archives & Culture 2015.
  • Studer, André : Manuel d’initiation à la paléographie allemande pour l’Alsace, Colmar/Bentziger 2004.

 

Sites institutionnels

Responsabilité

Langue(s)

Caractères d‘écriture

Lien

Universität Zürich

allemand, en partie français et anglais

13.-20. siècle

https://www.adfontes.uzh.ch/ad-fontes/einleitung

Prof. Susanne Freund (Fachhochschule Potsdam, Fachbereich Informationswissenschaften)

allemand

Kurrent, Fraktur

https://archivfuehrer-kolonialzeit.de/font-tool

Projekt Geschichte Online (2002-2004) vom Institut für Wirtschafts- und Sozialgeschichte und vom Institut für Geschichte der Universität Wien

allemand

15.-20. siècle

https://www.univie.ac.at/gonline/htdocs/site/browse.php?a=2255&arttyp=k

Landesarchiv Hessen

allemand

15.-20. siècle

https://landesarchiv.hessen.de/lesehilfen

 

Sites personnels

Responsabilité

Langue(s)

Caractères d‘écriture

Lien

Peter Dörling

allemand, français, anglais

Sütterlin

http://www.suetterlinschrift.de/Francais/Suetterlin.htm

Margit Hübbers

allemand, anglais

Fraktur, Kurrent, Sütterlin

http://www.kurrent-lernen-muecke.de/index.php

Ursula Münter

allemand

Kurrent

http://www.kurrentschrift.net/

 

Par ailleurs, si vous lisez l’allemand, nous vous conseillons de consulter régulierement le blog Archivalia de Klaus Graf, où vous trouverez des astuces comme les “10 Goldene Regeln der Paläographie“.

 

dhiparis

Teamaccount der Redaktion. Forschen – Vermitteln – Qualifizieren: Das DHI Paris ist ein zentraler Akteur international ausgerichteter historischer Forschung im Verbund der Max Weber Stiftung, Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland.

More Posts


2 Gedanken zu „Suggestion de jeudi : La paléographie allemande des XIXe et XXe siècles

  1. Pingback: Germano-Fil spricht über diesen Blog! – On parle de ce carnet sur Germano-Fil ! – Germano-Fil is talking about this notebook! | Deutsche Paläographie des 19. und 20. Jahrhunderts

  2. Pingback: Hilfsmittel der Aktenkunde: Paläographische Ressourcen | Archivalia

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.