Suggestion du jeudi : la mise en ligne du Deutsches Zeitungsportal, portail de la presse allemande ancienne de la Bibliothèque numérique allemande (DDB)

Fin octobre 2021, la Bibliothèque numérique allemande (Deutsche Digitale Bibliothek, DDB) a mis en ligne son portail de la presse ancienne allemande appelé Deutsches Zeitungsportal. On peut y trouver actuellement 4,5 millions de pages provenant de 600 000 fascicules, ce qui correspond à 247 titres de journaux parus entre 1671 à 1950, numérisés pour la plupart dans la cadre de deux campagnes de numérisation réalisées en 2018 et 2019. Parmi les titres numérisés on trouve de nombreux journaux régionaux ou à diffusion régionale, majoritairement du 19e ou du 20e siècle, mais aussi de nombreux titres datant du 18e siècle. En revanche, le 17e siècle est représenté pour le moment par un seul titre, le journal paraissant en italien à Vienne, Il corriere ordinario. Le document le plus récent est un numéro de Badische neueste Nachrichten du 30 décembre 1950. Si le nombre de documents disponibles sur le portail n´est pas encore si grand (certains titres sont représentés par une seule année ou même un seul numéro), il devrait augmenter rapidement jusqu´à intégrer à terme l´ensemble de la presse ancienne numérisée en Allemagne, à laquelle le portail veut offrir un accès centralisé. Cela dépendra bien sûr de la participation des bibliothèques qui mettront à disposition leurs collections de presse numérisée à travers ce portail (voir ici les instructions pour les bibliothèques souhaitant le faire).

On peut accéder aux journaux qui y figurent par le titre, par le lieu de diffusion et par la date de la parution. L´association avec le catalogue des périodiques allemands ZDB (Zeitschriften-Datenbank), permet en outre de situer chaque titre en repérant les titres qui l´ont précédé ou suivi et de visualiser l´état des collections du journal dans les bibliothèques allemandes. Pour finir, le portail permet une recherche en plein texte dans une grande partie des titres numérisés – selon la présentation sur le site de la DBB, 84 % des documents sont numérisés en mode texte et image et permettent donc une recherche en plein text.

Le portail est issu d’un projet collaboratif financé par la Deutsche Forschungsgemeinschaft  (DFG), auquel ont participé la Bibliothèque nationale allemande, qui pilote le projet, les bibliothèques Staatsbibliothek zu Berlin – Preußischer Kulturbesitz (SBB) et Sächsische Staats- und Universitätsbibliothek Dresden (SLUB), ainsi que l´Institut Leibniz pour l´infrastructure de l´information (FIZ-Karlsruhe). L’un des aspects importants du projet était l´analyse des besoins des chercheurs effectuée au préalable et l´adaptation de l´interface du portail aux besoins exprimés dans ce cadre – par exemple la possibilité de renvoyer aux documents avec un lien pérenne, ce qui permet de les citer comme référence (voir à ce sujet la présentation du portail sur le site de la SLUB Dresde). Il est aussi prévu d´intégrer les données dans Europeana Newspapers, ce qui facilitera des recherches transnationales. L´enjeu principal du portail est toutefois de permettre à terme une vue d´ensemble sur la presse historique allemande, actuellement dispersée entre différentes bibliothèques numériques à vocation régionale. Pour le moment, le portail n´intègre toutefois  qu´une partie des journaux allemands numérisées ; le nombre des pages disponibles est loin de celui du portail Digipress de la BSB – Bibliothèque d´État de Munich (8 millions de pages). Les ressources du Deutsches Zeitungsportal proviennent d´ailleurs actuellement de 9 bibliothèques seulement – il faudra probablement du temps pour que ce nombre augmente. Même les bibliothèques qui portent le projet n´y ont d’ailleurs pas encore versé leurs collections de presse numérisée, comme par exemple les titres accessibles sur le portail Zefys de la Staatsbibliothek zu Berlin. Il existe donc une marge importante de croissance pour le portail, même sans actions de numérisation à grande échelle.

Du côté de réussites, il faut souligner le caractère intuitif de l´interface du portail, qui permet d´agrandir et de déplacer sans effort les documents consultés et de faire facilement le lien entre le mode image et le mode texte. Les problèmes techniques du départ (peut-être dus au nombre important des connexions) ont été entre-temps résolus, la recherche, la consultation et le téléchargement des documents fonctionnent très bien, même s´il faut prendre en compte un certain temps d´attente. La présentation du portail est sobre mais élégante, la qualité de numérisation d’habitude très bonne. La présentation quotidienne d’un journal avec la date correspondante permet en plus de découvrir de nouveaux titres et de se familiariser avec le paysage de la presse allemande ancienne. Pour les utilisateurs étrangers il serait en revanche utile de disposer d´une version texte corrigée pour faciliter la consultation des documents les plus anciens, au moins dans les cas, où l´OCR brut ne permet pas d’aboutir à un texte compréhensible. La deuxième phase du projet doit être consacrée à l´optimisation du portail et au développement de nouvelles fonctionnalités (voir ici).

Kaja Antonowicz

Kaja Antonowicz ist Dokumentalistin. Sie arbeitet in der Bibliothek des Deutschen Historischen Instituts in Paris.

More Posts


Kaja Antonowicz

Kaja Antonowicz ist Dokumentalistin. Sie arbeitet in der Bibliothek des Deutschen Historischen Instituts in Paris.

Das könnte dich auch interessieren …

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search