Suggestion du jeudi : Le portail Geschichte der Gegenwart

par Elias Ricken

Tandis que les bibliothèques, instituts et universités ont dû fermer leurs portes et limiter leur offre pendant la première période du Covid, le site de publication en langue allemande Geschichte der Gegenwart (fr : histoire du comtemporain) n’avait pas ce problème. Au contraire : il fallait bien occuper utilement ce temps que tout le monde passait maintenant à la maison, de sorte que les portails et sites web n’avaient pas de peine à trouver des lecteurs… Ainsi pour moi même (et j’estime que c’était pareil pour d’autres) chaque jour commençait par la quête pour trouver des sites internet proposant une offre comme celle de www.geschichtedergegenwart.ch.

Depuis 2016, le site publie deux courts articles par semaine, écrits par un total de 417 universitaires ou personnes intéressées par l’actualité, en langue allemande et parfois anglaise. Les thématiques abordés sont diverses et vont de la situation des femmes pendant la guerre en Ukraine, à l’histoire et au rôle du franc en Afrique occidentale et l’appareil de repression colonial. 

La formule de publication reste en revanche la même : le site cherche à proposer de diverses éclairages et réflexions sur des sujets d’actualités et n’a pas peur de quitter le domaine historico-politique au sens strict et le language strictement scientifique pour adopter une approche pluridisciplinaire et une langue plus accèssible au grand public. Pour en rester à l’exemple du Covid, l’article « Mit Foucault die Pandemie verstehen » du 25 mars 2020 combine une approche sociologique, de la philosophique et politique. L’autodescription du site, qui se présente comme un « journal en ligne proposant des contributions relevant des sciences humaines et culturelles – sans langage spécialisé et notes de bas de page, mais avec l’ambition d’approfondir les réflexions » le définit donc très bien. En ce sens, les articles de Geschichte der Gegenwart apparaissent comme une synthèse entre la profondeur des thématiques et la rigeur scientifique d’une part et la lecture légère et fluide pour le grand public. Le nom du site se traduit dans une autre forme de synthèse: Le présent est-il sujet de l’histoire ? Peut-on expliquer le présent en se servant du passé ? Ces questions philosophiques ont été discutées de nombreuses fois par les grands ésprits. Selon Alphonse de Larmartine (1790–1869), écrivain, historian et homme politique, “Il n’y a plus d’histoire contemporaine. Les jours d’hier semblent déjà enfoncés bien loin dans l’ombre du passé.”((1))

Geschichte der Gegenwart ne répond pas à cette question, en la laissant ouverte. La position du site se manifeste à travers un grand nombre d’articles et d’autres médias : A côté des 671 articles actuellement disponibles (un nombre qui est évidemment en augmentation constante), le site propose un podcast régulier, qui sort tous les sept jours, soit en traitant d’une autre thématique que les articles, soit en les complétant. Le projet est financé par un nombre de sponsors, mentionnées sur le site s’ils le souhaitent, ainsi que par la Fondation pour diversité des médias à Bâle. La lecture des articles reste ainsi entièrement gratuite, et on a toujours un grand plaisir à les lire… avec ou sans Covid.

  1. Alphonse de LAMARTINE, Histoire de la Restauration, Paris, Éditions Lecou, 1851, tome 1, p. 1., cité dans: Emmanuel FUREIX, Présent, passé, futur: la mort et le temps poltique (1820-1830), Revue d´histoire du XIXe siècle 2002/2 – n°25, 2002, note en bas de page n°3 https://doi.org/10.4000/rh19.433. []

dhiparis

Teamaccount der Redaktion. Forschen – Vermitteln – Qualifizieren: Das DHI Paris ist ein zentraler Akteur international ausgerichteter historischer Forschung im Verbund der Max Weber Stiftung, Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland.

More Posts


dhiparis

Teamaccount der Redaktion. Forschen – Vermitteln – Qualifizieren: Das DHI Paris ist ein zentraler Akteur international ausgerichteter historischer Forschung im Verbund der Max Weber Stiftung, Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland.

Das könnte dich auch interessieren …

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search