Un séjour de recherche au Schwules Museum : allier l’engagement bénévole à la recherche

par Sophie Lespiaux

Fondé en 1985 à Berlin-Ouest par quatre historiens et militants issus du mouvement gai des années 1970, le Schwules Museum est une institution réunissant un musée, des archives/bibliothèque et une revue scientifique sur l’histoire gaie, intitulée Zeitschrift für schwule Geschichte, longtemps consacrée presque exclusivement à l’histoire et à la culture des hommes gais alors qu’elle était implantée depuis 1991 dans le quartier de Kreuzberg, à Mehringdamm 61. Schwul signifie en effet « gai, pédé », en allemand. À partir de la fin des années 2000, le Schwules Museum a commencé à s’ouvrir aux lesbiennes, aux personnes trans et queer. Depuis un déménagement en 2013 dans de vastes locaux situés sur la Lützowstraße 73, dans le quartier de Tiergarten, le Schwules Museum poursuit son processus de transformation en une plate-forme représentante de l’ensemble de la communauté LGBTQI*.

Weiterlesen

Un séjour de recherche à la Leibniz-Forschungsstelle Münster en temps de COVID-19

par Takuya Hayashi

Dans le cadre de ma thèse à l’Université Paris 1, j’ai mené d’octobre 2019 à mai 2020 un séjour de recherche à la Leibniz-Forschungsstelle Münster. Ce centre d’études s’occupe de l’édition académique et de la recherche des écrits philosophiques et de la correspondance de Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716). La bibliothèque du centre d’études contient un fonds important de sources ainsi que de littérature secondaire internationale portant principalement sur le philosophe allemand. Voici un bref témoignage de la façon dont j’ai pu accéder aux ressources en temps de confinement ainsi que quelques liens vers d’utiles outils pour étudier le philosophe Leibniz.

Weiterlesen

Un séjour de recherche aux Archives Adorno de Berlin en temps de COVID-19

par Aurélia Peyrical

Ancienne de l’ENS, agrégée de philosophie, doctorante à l’université Paris-Nanterre

Dans le cadre de la thèse de doctorat que je prépare sous la direction du Pr. Emmanuel Renault depuis septembre 2016, en tant que doctorante contractuelle chargée de cours, le CIERA m’a offert une bourse de deux mois (mars-avril 2020) afin de compléter par un travail de terrain le premier chapitre de ma thèse. Cette bourse devait me permettre d’effectuer dans de bonnes conditions un séjour de recherche aux Archives T.W. Adorno de Berlin. L’urgence sanitaire décrétée dès la mi-mars, en France puis en Allemagne, a touché ce projet de plein fouet. Grâce à la solidarité de mes proches, j’ai pu prolonger mon séjour, et je réside encore à Berlin actuellement. Malgré toute leur bienveillance et leur soutien à distance, l’ensemble des personnes et institutions qui encadrent mon travail se sont montrées malheureusement impuissantes face aux fermetures des lieux me donnant accès à un milieu de travail stimulant.

Weiterlesen

Travail doctoral de terrain à Stuttgart, une géographe à la recherche de matériaux : la construction de mon corpus au travers de la ville

par Anaïs Volin

Retour dans la capitale du Land du BW

L’expérience de terrain que j’ai vécue durant l’été 2014-2015, m’a rappelé mon premier terrain de Master 1 géographie alors que je découvrais la fascinante ville de Stuttgart. J’ai en effet commencé mon approche géographique du Land, trop peu connu, du Bade-Wurtemberg (BW) par un travail de master 1 sur la macro-région Danube[1]. La méthode qualitative choisie consistait à mieux comprendre le rôle du Land du BW dans la construction de la macro-région Danube à travers des entretiens semi-directifs menés auprès des acteurs institutionnels. J’ai ainsi étudié un nouveau type de coopération en Europe, les macro-régions, du point de vue du pays en amont du fleuve Danube, élément physique reliant tous les Etats impliqués dans cette macro-région. Je retiens de cette première expérience l’établissement de liens académiques, avec d’une part mon accueil au sein de la faculté de géographie de Tübingen et d’autre part une prise de contact avec des acteurs institutionnels que j’ai rencontrés de nouveau en thèse.

Weiterlesen

Séjourner aux archives du Bundestag. Panorama des sources parlementaires allemandes

par Agathe Bernier-Monod, doctorante en études germaniques, Université Paris-Sorbonne

Actuellement en troisième année de thèse à l’Université Paris-Sorbonne, j’ai effectué auparavant un master d’Études germaniques à l’ENS de Lyon et passé l’agrégation d’allemand. Ma thèse porte sur la tradition démocratique en Allemagne, notamment sur la continuité entre le Reichstag de Weimar et le Bundestag de Bonn. L’approche retenue est  biographique : je suis le parcours politique de 34 femmes et hommes, élus au Reichstag et au Bundestag, de leur naissance sous l’Empire jusqu’à la fin des années 1950. Ce travail interroge la façon dont ces députés vécurent les transitions politiques qui ébranlèrent l’Allemagne au début du XXème siècle, ainsi que leurs perceptions des évolutions de la culture parlementaire entre Weimar et Bonn. Je conjugue donc une approche sociologique retraçant leurs trajectoires avec une analyse de discours, permettant de saisir leur subjectivité.

Weiterlesen

La presse de l’Empire allemand et la Zeitungsabteilung der Staatsbibliothek à Berlin

par Lise Galand

Un sujet de thèse qui nécessite de travailler sur la presse de l’Empire allemand

Doctorante depuis septembre 2014 en histoire et en études germaniques à l’université Paris-Sorbonne, je travaille sur la circulation de la notion d’encerclement dans l’espace public en Allemagne entre 1906 et 1914. A partir de l’étude de certains cercles et milieux, comme les milieux gouvernementaux, politiques, militaires et économiques, j’analyse qui sont les émetteurs et les récepteurs de la notion d’encerclement et pour quelles raisons cette notion a circulé dans l’espace public. L’objectif est ainsi d’analyser s’il y a eu avant 1914 une psychose collective qui aurait conduit toute une société à croire que l’encerclement représentait une véritable menace pour la survie de l’Allemagne et que la guerre était le seul moyen d’y mettre fin.

Weiterlesen

Faire des études de genre en Allemagne

Présentation générale sur les études de genre en Allemagne

De nombreuses universités en Allemagne proposent un cursus genre, sous la forme soit d’un parcours spécialisé, soit intégré à d’autres disciplines, dans une approche transversale. Nombre de ces universités sont membres de l’association Gender e.V. (http://www.fg-gender.de/). Sur le site internet de cette association vous trouverez la liste et les liens vers les universités et institutions partenaires (http://www.fg-gender.de/links). Sur Gender.Studies.org vous trouverez également des listes d’associations universitaires classées par pays. Weiterlesen